Archive pour septembre 2010

Le café de la promenade

vendredi 24 septembre2010

Ayant ou√Į par notre agent local, dont nous ne r√©v√®lerons que les initiales, PB, moult louanges sur cet √©tablissement bucoliquement situ√© √† l’or√©e de Bourgueil, GLOUGUEULE a d√©l√©gu√© deux de ses inspecteurs les plus exigeants pour en v√©rifier la qualit√© et les avis sont unanimes : c’est de la balle!

Le Caf√© de la Promenade offre une gamme de prestations propre √† satisfaire les curistes en qu√™te de bien-√™tre et de remise en forme. Nous pouvons t√©moigner que vous y serez entour√©s des soins d’un personnel comp√©tent form√© aux derni√®res techniques de la vinoth√©rapie, plus particuli√®rement √† base de cabernet franc. Philippe Q, admis cet √©t√©¬† en urgence pour soigner une d√©shydratation massive et presque irr√©versible, nous d√©clare : ¬ę¬†Le Caf√© de la Promenade m’a sauv√© la vie, putain, c’√©tait moins une, un vrai miracle si je suis encore l√†!¬†¬Ľ.

Manifestement, Ludo et Sophie, les tauliers, le design √† la Starck, c’est pas leur truc. D√®s le jardin, on rep√®re un semis de barriques, tables et si√®ges d√©pareill√©s o√Ļ on a envie de se poser pour le premier vouvray de 11h30, pour n’en plus bouger qu’√† la tomb√©e de la nuit, quelques magnums plus tard. Ce serait dommage, √† l’int√©rieur, c’est bien aussi. √áa vit comme si la machine √† remonter le temps vous ramenait aux heures glorieuses de la civilisation rabelaisienne. Un petit d√©tour par la cave en entrant pour choisir la quille qui sera immol√©e, au prix du producteur plus 8‚ā¨ de droit de bouchon, et on s’installe pour engloutir quelques nourritures solides bien sous tous rapports. Et le producteur, il est souvent dans la salle, il a vu de la lumi√®re en passant et pour quelques instants d√©cid√© de poser son √©crasant fardeau de caberneticulteur.

Signalons par ailleurs que Ludo a des talents d’ambianceur, a t-il chop√© √ßa en Alsace o√Ļ il √©tait pr√©c√©demment, mais certains soirs, on ne sait plus si c’est l’Indre et Loire ou les Cara√Įbes. Bon j’arr√™te, on va les faire rougir, vous avez compris : le Caf√© de la Promenade √† Bourgueil, c’est bonheur!

¬ę¬†ARNAL m’a tuer !¬†¬Ľ

mercredi 22 septembre2010

C’est ce que semble dire la pauvre b√™te. Alors que la justice s’acharnait sur le jardinier Mouginois, un regard plus professionnel aurait dirig√© les pas des investigations de l’enqu√™te vers la Camargue. En un lieu loin de toute civilisation on aurait pu y d√©couvrir Armand ARNAL et sa brigade retranch√©s en les murs de la Chassagnette. La Camargue, souvenez-vous, c’est l’endroit o√Ļ l’on peut manger du gigot de moustique et o√Ļ, pour une fois, l’on aimerait que la Nature nous e√Ľt dot√© d’attribut ridicule afin de les empaler d√©licieusement. Lors des deux premi√®res perquisitions, nulle trace, aucun indice. Ce n’est qu’√† la troisi√®me, tout r√©cemment, que nous sommes tomb√©s sur cette preuve accablante.

La photo parle d’elle-m√™me :¬†Armand ARNAL¬†a tuer HOMARD.

http://lachassagnette.blogspirit.com/

Vendredi c’√©tait la rentr√©e des glasses

jeudi 9 septembre2010

Dire que la seule fois de notre vie o√Ļ nous aurions¬†pu faire se p√Ęmer Adriana Karembeu et son mari, Jacf√© et moi-m√™me √©tions d√©guis√©s en mafieux pour accueillir un couple de Lorrains venus se faire lyophiliser les champignons au doux soleil de septembre¬†sur la Riviera. Il est vrai, les pauvres, que leur contr√©e d√©j√† sinistr√©e par l’homme, l’est aussi par Dieu et ses √©l√©ments. Enfin donc, apr√®s r√©cup√©ration¬†des Baru,( car ils s’appellent Barul√©a Nicole et Herv√©, nos amis lorrains),¬† direction le Lorrain de l’√©tape qui dirige un des rares estaminets de Nice¬†o√Ļ il est b√©n√©fique pour le corps et l’esprit¬†de s’attarder √† table. Solides et liquides vous y enjolivent rapidement la face.

A Nancy, ville originaire de notre couple, il nous avait √©t√© dit que le vin n’√©tait pas une substance particuli√®rement pris√©e. Pourtant les premiers repas pris¬†avec le m√Ęle¬†tendaient √† nous prouver le contraire. L’homme, sous un aspect rustre de rocker primaire, avait montr√© quelques dispositions et m√™me affirm√© son go√Ľt pour les vins puissants du sud.¬† On ne pouvait pas s’attendre¬†malgr√© tout¬†√† ce qu’il port√Ęt un quelconque int√©r√™t aux subtils vins de Loire, mais bon. V√©ritablement conquis, il s’acheta m√™me une cave de stockage. Quand √† l’√©l√©ment f√©minin, un apr√®s-midi sous la tonnelle m’avait convaincu de ses capacit√©s √† bien se tenir √† table. De la graine de championne.

Voil√† pour les personnages, maintenant le sujet du jour. Apr√®s quatre semaines pass√©es sur les routes de France √† stocker les kilos superflus, il¬†√©tait important de reprendre l’entra√ģnement. Retrouver les autres membres de l’√©quipe, cet esprit de corps, d’appartenance √† une √©litre. Sans aller jusqu’√† r√©apprendre la gamme, se ressourcer au contact des fondamentaux. Franck Caramel, notre entra√ģneur, avait¬†concoct√© tout sp√©cialement pour nous un programme de reprise :¬† monter en puissance, √©couter les corps et leurs r√©ponses aux diff√©rentes sollicitations,¬†¬Ľ Le travail d’abord la performance vient naturellement¬†¬Ľ voil√† son credo.

En exclusivit√© ¬ę¬†GLOUGUEULE¬†¬Ľ vous livre¬†ce programme de vendredi dernier¬†tir√© du petit carnet secret qui ne quitte jamais Monsieur Caramel :¬†Les B√©guines de J√©r√īme Pr√©vost (3 ans de cave apr√®s livraison) merveille de finesse et de fra√ģcheur. Toute consommation de blanc lui √©tant interdite par la facult√©, Herv√© a plong√© son nez dans le cabernet franc de¬†Pithon-Paill√©, nous l’avons rejoint sur la cuv√©e de chenin du m√™me duo. Ces deux¬†bouteilles √©taient pr√©sent√©es sous les √©tiquettes dessin√©es par Fran√ßois Boucq, ami de Momo et Cra-cra, c√©l√®bres clowns du Nord pour qui elles ont √©t√© √©labor√©es.

Somptueux ¬ę¬†Chaillots¬†¬Ľ 2000 de Thierry Allemand, √† boire maintenant et sans mod√©ration. ¬ę¬†M√©m√©¬†¬Ľ 2006 des amis Mich√®le Aub√©ry et son fils Maxime Laurent, que dire d’autre que ¬ę¬†chez Gramenon tout est bon !¬†¬Ľ surtout entre autres particuli√®rement ¬ę¬†La M√©m√©¬†¬Ľ.¬†Ensuite,¬† instant d√©tente, moment pr√©f√©r√© des enfants : l’instant gamay. (rappelons que gamay vient du verbe anglais ¬ę¬†to game¬†¬Ľ qui veut dire ¬ę¬†jouer¬†¬Ľ que l’on retrouve dans l’expression bien connue dans la sph√®re bistrologique ¬ę¬†gamay au verre¬†¬Ľ, qui donne¬†par glissement et contraction¬†¬ę¬†game over¬†¬Ľ, les flippers √©tant souvent install√©s √† c√īt√© des tables, les pratiquants en ont rapidement adopt√© l’usage. Je vous livre cette information sous couvert d’√™tre d√©menti par Alain Rey).

Guy Breton, dit ¬ę¬†P’tit Max¬†¬Ľ fut √† l’honneur avec ses 2009 :¬†Morgon Vieilles Vignes et Chiroubles en magnum, puis nous sommes all√©s faire un tour chez Marcel Lapierre avec sa prestigieuse cuv√©e o√Ļ le mill√©sime est indiqu√© en chiffres romains, pour nous c’√©tait ¬ę¬†MMV¬†¬Ľ.

Une petite soif et ce fut le d√©licieux Tavel d’Eric Pfifferling, qui, par rapport √† ses confr√®res n’a de ros√© que le nom. D√©routant la premi√®re fois tant les ar√īmes que l’on y trouve sont inhabituels.

Cela faisait √† peine 9 heures que nous √©tions √† table que 2 √©normes c√ītes de boeuf vinrent atterrir dans nos assiettes suivies¬†DU vin¬†pour lequel je con√ßois ais√©ment que l’on puise se¬†damner : ¬ę¬†Les Goillottes¬†¬Ľ du Domaine Prieur√©-Roch. Par chance, il s’agissait d’un grand m√Ęle de 2001. Son litre et demi de subtilit√© acheva de nous √©mouvoir. La fra√ģcheur de la mer parvenait sur nos fr√™les √©paules, demain serait un autre jour.

Conclusion : Les examens ayant √©t√© r√©ussis, nous pouvons d√©sormais envisager sereinement le transfert du couple Barul√©a. Madame se concentrera sur les blancs, monsieur¬†marquera les rouges.¬†L’hiver peut bien pointer son nez, nous saurons enchainer les matchs, les uns apr√®s les autres et comme dit ¬ę¬†Coach Caramel¬†¬Ľ : ¬ę¬†Beaucoup de volont√©, de l’entra√ģnement et le succ√®s finira bien par arriver, enfin je crois…………!¬†¬Ľ

Merci Coach!

A signaler pour la fin du mois, la sortie aux Editions Futuropolis du prochain album de Baru : ¬ę¬†fais sonner les basses,¬†Bruno !¬†¬Ľ¬† En achetant cet album vous lui permettrez de boire mieux et plus longtemps.

Ce coup-ci, c’est s√Ľr, j’y crois

jeudi 2 septembre2010

Ticheurte Crois Au Rouge Français-Face

Le ticheurte Crois Au Rouge Fran√ßais s’√©tait discr√®tement √©clips√© de notre site, suite √† une l√©g√®re malfa√ßon. Il revient en beaut√©, uniforme d√©sign√© des l√©gions de volontaires pr√™ts √† secourir partout les assoif√©s en d√©tresse. Le moste des vendanges pour les hommes et les femmes de Glou!

Ticheurte Crois Au Rouge Français-Dos