Archive pour mai 2015

Mimi, Fifi & Glouglou – Pur et dur

mardi 26 mai2015

MFG-109-1MFG-109-2MFG-109-3MFG-109-4MFG-109-5MFG-109-6MFG-109-7

Les Vacances de M. Goulot.

vendredi 22 mai2015

Monsieur Goulot, face √† son destin, enti√®rement tendu vers l’avenir.

Chez un naturiste adepte inconditionnel de la marine √† voile, un lever de couleurs matinal mal maitris√©, peut avoir des cons√©quences d√©sastreuses, voire n√©fastes. Cet homme √† la barre n’y avait pas pris garde. Un changement de cap intempestif et le voil√†, telle la liane, son sort li√©, au moins pour quelques minutes, √† celui de son paquebOite. Ayons une pens√©e pour lui et sa compagne, qu’une forte bourrasque n’intervienne point soudainement, sa nature s’en retrouverait √† jamais d√©figur√©e.

Viendez à la Librairie Torcatis le Vendredi 22 Mai à Perpignan

lundi 18 mai2015
30 Nuances de Gros Rouge

Vendredi 22 Mai à 18h РLibrairie Torcatis à Perpignan

RENCONTRE AVEC Philippe Quesnot auteur de l’ouvrage
TRENTE NUANCES DE GROS ROUGE paru aux √©ditions de l‚Äô√Čpure.

VENDREDI 22 MAI A PARTIR DE 18H00 A LA LIBRAIRIE TORCATIS
Philippe Quesnot raconte ici avec truculence 30 de ses aventures et rencontres,
chacune est associée à un de ses vins de prédilection.

En présence de Vincent Cantié du domaine de LA TOUR VIEILLE
Nouvelles, contes ou chroniques, les menus r√©cits de la collection Mise en app√©tit livrent autant de plaisirs de bouche que de mots d’estomac. Sous forme de souvenirs, d’anecdotes et de fictions, chaque auteur y d√©voile de subtiles, dr√īles et √©mouvantes liaisons entre mots et mets. ¬ę- Pourquoi tant de magnums ? La cave est pleine ! – Parce qu’en dehors de l’immense amour que je te porte, j’aime aussi manger, boire et rire ! M√™me b√™tement, oui, mais surtout j’adore me sentir parmi mes amis et partager ces instants qui vous feraient oublier que l’√©ternit√© vous attend au bout du chemin. Je ne suis pas vigneron de talent, ni vinificateur prodige mais je sais me tenir √† table et poss√®de un estomac tol√©rant, de plus je chausse du 46 et, g√©n√©ralement, j’affronte les bourrasques de fin de soir√©e en marin courageux. √Ä la compr√©hension de l’univers dans sa quatri√®me dimension, j’ai pr√©f√©r√© ces qualit√©s, elles m’ont permis de vivre de belles rencontres et quelques grands moments. ¬Ľ

Architecture Du rable

lundi 11 mai2015

Jacques Chirac l’avait bien dit :¬†¬ĽLe bar est en feu et nous restons accoud√©s au comptoir¬†¬Ľ. La plan√®te fonce vers le n√©ant et nous regardons dans le r√©troviseur. Une des solutions passe par une approche collective, un ralentissement de la consommation et une gestion raisonn√©e des ressources naturelles. Consommation maitris√©e et recyclage contre obsolescence programm√©e. Mais que n’avons nous auparavant regard√© la nature et appliqu√© ses principes?

Au hasard, prenons la gente vigneronne et √©tudions bien nos sujets. Que remarquons-nous chez la plupart de nos sp√©cimens?… Alors!?… Allez faites-un effort!… Quel est ce trait commun qui aurait fait d’eux dans la premi√®re moiti√© du si√®cle dernier des hommes respect√©s, admir√©s, pour tout dire envi√©s au fort potentiel de s√©duction?… Eh bien oui! Leur silhouette! Elle √©tait toute en rondeur. Ils avaient d√©j√† int√©gr√© les grands principes de l’a√©rodynamisme, nulle prise au vent, compris que leur corps se devait d’√™tre parfaitement isol√©. Jour apr√®s jour, ils se composaient une confortable isolation qui se devait d’√™tre √©quitablement r√©partie afin d’√©viter le redoutable pont thermique, qui peut r√©duire tout effort √† n√©ant si l’on n’y prend garde.

Et qu’ont fait les architectes contemporains en d√©veloppant les B√Ętiments Basse Consommation, sinon appliquer √† nos habitations les principes que nos amis mettent en pratique au quotidien depuis des g√©n√©rations? Les vignerons font avancer la science et notre monde ingrat l’ignore. Mais en moi, tout au fond, subsiste un doute qui me turlupine et m’habite : ¬ę¬†O√Ļ est la faille?¬†¬Ľ Car s’ils poss√®dent bien l’ensemble des √©l√©ments indispensables, et la-dessus aucun doute, pourquoi consomment-ils tant?