Archive pour juin 2016

Oxygène

mercredi 29 juin2016

Vin qui baille-base couleur-basse def

Dimanche prochain chez Quedubon.

mercredi 15 juin2016

L’ami Gilles BĂ©nard et son Ă©quipe ont eu la gentillesse, après que nous les ayons harcelĂ©s dans un premier temps, menacĂ©s dans un deuxième, de nous inviter Ă  participer au Salon Vivent Les Vins Libres qui se tiendra dimanche prochain Ă  partir de 10h au 22 Rue du Plateau – Paris XIX – Tel 01 42 38 18 65 – MĂ©tro : Buttes Chaumont, PyrĂ©nĂ©es, Jourdain. Vivent Les Vins Libres chez QuedubonNon seulement, les inconditionnels pourront faire dĂ©dicacer leurs reliques pinardières, dont les cĂ©lĂ©brissimes Mimi, Fifi et Glouglou I et II ainsi que les EXxxxcellentes 30 Nuances de Gros Rouge,  toutes Ă©ditĂ©es par la fabuleuse maison d’Ă©dition L’Epure, la celle qu’Ă  pas peur des grosses, mais en plus et pour la première fois dans la capitale et certainement l’unique vus les rĂ©sultats de nos analyses,  vous pourrez claquer tout votre bel argent sur le stand Glougueule qui aura pour l’occasion rĂ©quisitionnĂ© un nombreux personnel entièrement dĂ©diĂ© Ă  la vente de ticheurtes, polos, dĂ©bardeurs. Vous pourrez aussi acquĂ©rir pour une somme nĂ©gligeable, proche du dĂ©risoire,  l’ensemble des cinq affiches dont la toute rĂ©cente de ZoĂ© Thouron qu’elle l’a faite avec ses jolis petits doigts de Lorraine. L’entièretĂ© des bĂ©nĂ©fices sera consacrĂ©e Ă  la recherche d’un institut mĂ©dico-illĂ©gal qui accepterait de nous accompagner sur le bout de chemin qui nous reste tout en nous servant des coups Ă  boire qui se tiennent. Donc, n’hĂ©sitez plus, vous ferez une bonne action. Ă€ dimanche !

Les noms des gens qui vous remplirons le verre.

Une pensée charitable.

lundi 13 juin2016

En revenant du fond du jardin oĂą je suis allĂ©, au pĂ©ril de ma vie, cueillir sur l’arbre quelques poignĂ©es de cerises, j’ai soudainement eu Ă  votre attention une pensĂ©e chrĂ©tienne. La petite brise fraiche du matin, le soleil encore sage, l’univers sonore occupĂ© par le chant des merles, la perspective de cette journĂ©e identique Ă  la prĂ©cĂ©dente, toute faite de repos et de pensĂ©es philosophiques plus profondes les unes que les autres, sincèrement,  pourquoi tant d’injustice me suis-je dit? Alors pour vous apporter un peu de douceur, remerciez ma fiancĂ©e insulaire,  je m’en vais vous donner la recette de ce qui a Ă©tĂ© mon petit bonheur du goĂ»ter de la veille. Prenez 100gr de farine de châtaigne que vous tamisez puis ajoutez 100gr de farine de blĂ©, mĂ©langez, ajoutez 125gr de beurre que vous aurez fait fondre, malaxez en y incorporant 50gr de sucre, une pincĂ©e de sel, deux passages de cannelle, un de gingembre et un soupçon de noix de muscade.

Tarte aux cerises de mon Groupe Ă  moi.

Tarte aux cerises de mon Groupe Ă  moi.

Laissez reposer un bon 1/4 d’heure au congĂ©lateur ou une heure au rĂ©frigĂ©rateur. Allumez le four Ă  180°, puis faites 6 parts que vous allez tabasser et transformer en 6 galettes rondes de 15cm de diamètre posĂ©es sur un feuille de papier de cuisson. Au centre de chacune d’elle vous disposez 7 cerises avec leurs noyaux, vous rabattez la pâte grossièrement tout autour en essayant si possible de lui conserver un cĂ´tĂ© Ă©tanche. Saupoudrez de sucre et au four 30mn Ă  180°. Surveillez, prĂ©fĂ©rez une cuisson excessive Ă  la limite du carbonisĂ©. Vous aurez, bien sĂ»r, eu la sagesse de prĂ©voir 2 tartes par personne. Question liquide, le choix est vaste, de la Guigne de l’ami Cazottes, pour les purs et durs, en passant par un Cerdon ou le dĂ©licieux « Pète la soif » du gang ThĂ©venet et pourquoi pas un cidre. Enfin, je crois que vous saurez vous laisser guider par vos papilles. Vraiment je vieillis, voilĂ  que la carte mĂ©tĂ©o du jour me porte Ă  la compassion, la pitiĂ©, c’est misère, je me dĂ©crĂ©pis de l’intĂ©rieur, me laisse envahir par des sentiments bien peu Ă©piciers. Je programme sans le savoir mon prochain cauchemar, ma vision ultime, une pancarte immense « SPAR t’accuse! » en lettres de feu.

Le Very Nice Petit Salon est termined.

lundi 6 juin2016

Eh bien voilĂ , les Amis, c’est fini, il m’aura quand mĂŞme fallu un mois pour rĂ©diger cet article indigent, tellement l’Ă©vènement m’a fatiguĂ©, lessivĂ©. Et encore je dois reconnaitre que Laurent Cazottes a largement participĂ© Ă  la bonne marche de ce salon. D’ailleurs je vous adresse ce petit mot de Corse oĂą je tente lentement de me remettre de tous ces efforts dĂ©mesurĂ©s. Ce fut donc une très belle journĂ©e qui s’est terminĂ©e fort tard pour certains et raisonnablement pour la plupart aux alentours de 2h du matin. L’Ă©cho rapportĂ© par les vignerons Ă©tait unanime, ce fut vraiment un Very Nice Petit Salon. Plus d’une centaine de visiteurs tous pro avec la venue de bon nombre de sommeliers et restaurateurs des Alpes-Maritimes et du Var, certains venant mĂŞme de bien au delĂ , de fort fort loin, de Marseille, c’est vous dire la portĂ©e. Tout avait commencĂ© le dimanche soir par une soirĂ©e de prĂ©-chauffage chez Christophe Dufau Les Bacchanales Ă  Vence qui nous a chamboulĂ© les papilles avec quelques plats renversants, limite dĂ©moniaques.  A Nice, chez Mr.Caramel, tout Ă©tait fin prĂŞt Ă  11h pour accueillir les visiteurs. Jacques Ferrandez et Michel Tolmer verre dans la main gauche et crayon dans la droite dĂ©dicacèrent leurs BD un peu, burent et boivèrent beaucoup. Pour ma part je n’en signais qu’un seul seul mais quel exemplaire! A Emilie Pelletier qui avait quittĂ© son Grand Huit parisien tout spĂ©cialement. ZoĂ© Thouron remporta un très joli succès suite Ă  l’accrochage de ses dessins originaux. Mimi, l’Ă©gĂ©rie de Glougueule, nous fit admirer ses dernières sculptures et Christophe Lorenzoni, crĂ©ateur de 225litres, ses meubles recyclĂ©s. Le succès est aussi dĂ» Ă  l’aide que nous ont apportĂ© les Ă©lèves-sommeliers et leur professeur Jean-François Reviron du LycĂ©e Escoffier de Cagnes sur Mer.