Raisin fait l’appli et le beau temps dans le vin naturel

14 avril 2017

Vous avez tous connu ça, le soir tombe, aussitôt votre cerveau reptilien vous envoie des messages d’angoisse. Si je m’égarais dans la forêt ou le désert, si j’étais attaqué par des bêtes sauvages, et surtout, si je mourrais de soif ? Où trouver un bon canon nature dans les plus brefs délais ? Grâce à Jean-Hugues Bretin, fini le flip ! Où que vos pas vous mènent, l’appli Raisin et son système de géo-alcoolisation vont vous sauver ! Je ne parle au futur que pour les Androïdiens car les Aillefaunistes connaissent Raisin depuis le début, et encore mieux depuis le lancement de la V2, qui n’est pas une fusée hitlérienne d’après ce que m’explique Jean-Hugues, mais la Version 2, plus riche, plus belle, plus sur le fruit, plus pratique pour repérer les SSS ( Spots Sans Sulfites ), échanger et partager les quilles qui ont bouleversé vos papilles.

Mais si comme moi, vous avez un téléphone coréen de marque ÇA M’SAOULE ou assimilé, la soif va continuer à vous torturer jusqu’à la sortie de la version Androïd de Raisin. Et notre intérêt est donc d’aider Jean-Hugues et sa gouleyante complice Olivia Mann à la mettre en ligne le plus vite possible. Pour cela, la prière ne suffit pas, c’est en participant joyeusement au crowdfunding que Raisin s’apprête à lancer qu’enfin, youpi, vous pourrez vous balader à Tokyo, Londres ou Madrid en sachant qu’à deux rues de là vous attend un caviste, un bar à vins ou un super restau avec des bouteilles de chez… non, on va pas citer de noms, il y en a trop de bons…

Soutenez Raisin, l’appli du vin naturel et financez la version Android, vous deviendrez peut-être l’heureux possesseur d’un des 20 tirages numérotés et signés par Michel-Tolmer-moi-même de la marche dans le désert imprimés en digigraphie format 30 x 45 !

 

Invitation au Boivage, une nouvelle affiche Glougueule !

20 mars 2017

Attention : Fermeture Temporaire de la Boutique à compter du 1er Avril. Seules les commandes passées avant le 31 mars 23:59:59 seront traitées. Nous sommes désolés de ce contre-temps et espérons la réouvrir très prochainement.Glougueule ne s’affiche pas de votre gueule ! Loustal, rien que ça ! Cette fois encore et comme souvent dans mes aventures liquides, Jacques Ferrandez, alias Jacfé, n’était pas loin. Connaissant mon goût pour l’univers graphique de Jacques Loustal, il lui avait demandé au cours d’un Salon de B.D. de dédicacer un de ses albums à mon intention, lui indiquant ma passion pour le vin en des termes que je préfère ignorer. C’est ainsi qu’à son retour il m’offrit le Carnet de Voyage 2000 – 2002 rehaussé d’un très beau dessin au crayon de ce personnage abandonné sur une île, son casier de 6 à la main.

Bien plus tard, au cours d’une des nombreuses et intenses réunions de travail avec Michel Tolmer, Érecteur-Général du département Arts Graphiques, m’est revenu en tête ce dessin que j’adore, et nous avons proposé à Jacques Loustal de nous en faire une version affiche. Il a réfléchi et rapidement accédé à notre souhait suite à la promesse de voir quelques cartons de rouges se présenter à son domicile. Le vin : l’univers qui lie les femmes et les hommes de glou.

Mimi, Fifi & Glouglou – Un léger défaut

7 mars 2017

Mimi, Fifi & Glouglou – Chef

21 février 2017

Docteur Divaglou

3 février 2017

Samedi le cirque Glougueule installera ses tréteaux dans l’entrée des Caves Ackerman à Saumur où se déroulera La Dive, les dimanche 5 et lundi 6 prochains. Vous pourrez profiter de démarques extravagantes sur toute notre gamme textile, vous procurer nos toutes nouvelles affiches, spéculer sur les anciennes et grâce à l’achat et surtout à la lecture assidue de la version anglaise de Mimi, Fifi et Glouglou, « A Short Treatise on Tasting », programmer votre prochain circuit de dégustation chez nos amis vignerons en terre anglo-saxonne.

Naissance d’un géant de l’édition : Glougueule Éditions

23 janvier 2017

C’est décidé, en 2017 Glougueule a pour ambition de rejoindre les géants du web ( Glougueule, Apple, Facebook, Amazon ).  Glougueule Éditions démarre avec ces 4 magnifiques affiches Beaujo vintage de Michel Tolmer en format 42 x 59,4 cm ( A2 ).

Et bien d’autres surprises vous attendent cette année !

Mimi, Fifi & Glouglou – Coup de flou

16 janvier 2017

Mimi, Fifi & Glouglou – Effets spéciaux

26 décembre 2016

Les soldes continuent dans le monde merveilleux de Glougueule !

20 décembre 2016

Noël avant l’heure !

1 décembre 2016

Les Amis, notre miraculeuse aventure sur la toile a débuté il y a huit ans, en juillet 2008, mais un embryon préexistait depuis quelque temps puisqu’en 2004 en compagnie de Grofé et Rénato nous officiions à Valvignières chez Gérald Oustric, vêtus de nos magnifiques polos, à l’occasion de la première rencontre « Tu Peux R’Boire », prémices au salon qui se tiendra désormais chaque année début août en Ardèche.

En attendant la facheunouique Glougueule

Les mannequins se préparent pour le défilé de la facheunouique.

Depuis, nous avons multiplié les succès avec la création d’une bonne dizaine de ticheurtes aux slogans délicieusement drôles et subtils, jamais vulgaires, tous plus beaux les uns que les autres, toujours enviés, parfois copiés, jamais égalés. Ce marché de niche, extrêmement lucratif nous a permis d’accumuler un très joli pactole nous autorisant l’achat inconsidéré d’une paire de pneus neufs pour le scotaire de mon associé et d’une oliveraie avec vue mer pour moi. Il est donc temps pour nous de quitter la scène de la haute-couture pour ne nous consacrer qu’à l’édition d’affiches et de ces livres qui ont fait notre renommée à l’international.

Sur les planches de Deauville.

Nos deux superbes mannequins faisant découvrir au monde ébahi le tout nouveau ticheurte de notre collection 2009.

Afin de vous remercier de votre fidélité, nous allons vous gratifier d’une exceptionnelle remise de 50% sur ( presque ) tous les modèles de ticheurtes, polos, souhaitecheurtes et tabliers restants car nous allons devoir céder nos entrepôts grassois.  2017 verra la sortie de tout plein de nouveaux posters, dont des ré-éditions d’affiches anciennes de Michel Tolmer, tandis que sous la férule de Madame Bucquet, je tenterai de rééditer l’exploit de ne pas déséquilibrer les comptes des Éditions de l’Épure malgré la parution de « Vingt en Vrac », qui devrait conforter ma renommée dans ma famille et, grâce aux royalties conséquentes, me permettre de demander la main de ma fiancée sans redouter un refus pour incapacité notoire à assurer la subsistance du ménage.