Archive pour décembre 2009

– 8 lettres!….. – pas mieux!….- QV de nos L…- Aarf ! Aarf !

jeudi 24 décembre2009

QUESNOSCOPE-262-copieallemand thierry  copie

mosse rene-2  copie

pey-labrie-175-copie

le-Chat

Toutes les techniques étant bonnes pour assouvir leurs infâmes pulsions, une bande de dangereux vinophiles profiterait des agapes de fin d’année pour sévir. Tout parés de blanc et de rouge, les immondes personnages auraient utilisé le physique débonnaire de quelques vignerons pour nous gruger. Approchant l’enfant, ils séduisent la mère et boivent le vin du père. Vigilance! Vigilance! crie-je.

Ami Glougophile, sauras-tu reconnaître derrière ces Pères Noël nos amis vignerons et les nommer?

Le premier d’entre vous qui trouvera bénéficiera de notre estime durant l’année 2010.

PEPINO el Longo

jeudi 17 décembre2009

a toppia 330

Quand “M.C.PEPINO” ne chante pas son immense amour à notre Mère la Terre et surtout à ses produits liquides dérivés, il officie à Monaco comme sommelier au sein de l’Hôtel de Paris.

Si Fabrice a trés bien compris que les cuvées nature neutralisent le Chicungunia d’une seule main, il a aussi assimilé que l’été, l’altitude apporterait la fraicheur qui fait souvent défaut aux vignes du sud, et l’hiver par ses grands froids lui épargnerait quelques traitements anti-bestiolesquejeconnaispasleursnoms.

Peut-être aussi qu’il a choisi ce terrain d’un hectare à Braux dans les Alpes de Haute Provencebraux 1 pas uniquement sur des critères hyper-sophistiqués d’oenologue qui réfléchitbraux 2 mais, tout simplement, parce qu’il était à lui, ce qui nous confirmerait que le lascard possède de la réflexion, en plus du terrain.braux 3

Fabrice PEPINO a créé son vignoble à son image, peu de surface et beaucoup d’altitude, ce qui nous donne 500 pieds de syrah plantés tous les 0.70m, 1.30m entre les rangsbraux 04 08 09 braux 11 10 09surbraux 01 11 09. 4 ares à 1000 mètres. Calculez le futur rendement sachant que les vignes ont été plantées en avril 2009 et qu’il s’agit d’une sélection massale.

Vous avez cinq minutes.

Bien que Fabrice m’ait longtemps appelé “Monsieur”, ce qui, pour la première fois, m’a fait mesurer cette fichue différence d’âge et la courte distance qui me rapproche chaque jour un peu plus du grand saut dans les Vignes du Seigneur, je lui souhaite bonne chance et réserve d’ores et déjà 6 bouteilles et 1 magnum de ce futur 1er Grand Cru de Braux.

braux 15 12 09

Photos de Fabrice PEPINO

Des monstres!

mercredi 9 décembre2009

Breton-Fête-des-vendanges-2

Treiber, on l’a retrouvé, le mec du fourgon aussi,

par contre, les 3 pervers dits “du gang des jack-russel”,

ils courent toujours! Les monstres, imaginez :

forcer une pauvre bête à boire du cabernet franc!

Jusqu’où que l’genre humain, il est pas capable de s’abaisser!

Et ça les fait marrer, c’est une honte!

………Carnet de Vigne………………………….Numbère Tou……………;

vendredi 4 décembre2009

Je me doutais bien que l’on n’y couperait pas. Pour la première édition, dans l’impossibilité de nous défiler, nous nous étions contentés de reprendre mot pour mot sa quatrième de couverture ou bien la présentation qu’en avait faite un illustre journaliste dont tout le monde a oublié le nom, enfin je ne sais plus et puis cela n’a pas trop d’importance. Bon toujours est-il que Mademoiselle Sylvie AUGEREAU a sorti son deuxième “aux puces”, depuis le temps qu’elle prétexte sa rédaction pour ne commettre aucune ligne dans Glougueule alors que son contrat stipule bien qu’elle est tenue de produire au moins deux articles par an. M’enfin !!! Puisqu’il faut y aller et surtout parce que j’ai perdu le tirage au sort qui désignait celui qui, de Michel TOLMER ou moi-même, devait s’y coller, voilà, donc !

carnet de vigne 2 708

Plus beau que le premier et nettement moins bien que le prochain, notre amie chère, Sylvie AUGEREAU vient de nous gratifier de la deuxième édition de son, déjà célèbre, “Carnet de Vigne”. Beaucoup l’attendaient. C’est sous des hourrah joyeux qu’elle fut acclamée par le comité de Glougueule au grand complet, les yeux embués de larmes confraternelles. Ce guide c’est comme qui dirait Noël avant l’heure, le cœur se comble de bonheur, la joie touche plus particulièrement à notre paroxysme, nos âmes à l’unisson chantent la mélodie du bonheur éternel, les petits n’oiseaux chantent en faisant “cui-cui”, les contrôleurs fiscaux en deviennent aimables, Nicolas notre ami. Pour ceux qui se demandent si après l’exceptionnel niveau atteint par la version I, il est encore possible de progresser. Sans l’ombre d’une faribole je l’affirme haut et fort : la bougresse est costaude. La finesse dans l’approche des vins et des vignerons, le subtilement drôle et la délicatesse rédactionnelle, ça c’est Sylvie et c’est pas d’la ripopée. Il est simplement regrettable qu’il soit sorti si tard dans la saison littéraire car, sans aucun doute, il aurait décroché quelque chose de largement mérité.


augereau carnet vigne378

Bon là je pense que c’est bon, ça suffit ?……… hé ! Michel ! C’est bon là ? …..Hheeeeein ? ……Ben, t’aurais pu le dire, je m’aurais pas embêté comme ça !……Ouais, ben ch’t’frais dire qu’la prochaine  fois c’est toi qui t’y colleras,……… P…!   y’a pas d’raison qu’y est qu’moi qui dérouille !…….. Hé ! Il est beau, lui le Pintadore……..Ouais, ben tu vas voir c’que moi j’en fais de ton pinceau! ……..