Tous Cousin! » cul Joker


6 rĂ©ponses Ă  “cul Joker”

  1. buveurs de lune Ă©crit :

    la quintessence de la terre ds un Ă©crin de gĂ©nĂ©rositĂ©…voilĂ  le travail concret fait par ces vignerons comme Olivier Cousin, c’est un cadeau qu’ils nous font alors Messieurs les douaniers…laissez travailler ces hommes vrais Karine et les buveurs de lune Ă  St Malo

  2. David Fofi Ă©crit :

    Tous Cousin !

  3. Bordeaux Ă©crit :

    Il y a quelques années j’ai vu un téléfim d’anticipation dans lequel on emprisonnait un homme qui cultivait lui-même ses tomates cela paraissait à l’époque extravagant mais on y arrive!

    Michel FOUCAULT
    agent de maîtrise
    49260 Brézé

  4. Fabfour Ă©crit :

    J’ai connu Olivier Cousin vers 85 – 86 au moment oĂą il prenait la succession de son grand-père. Ce dernier lui avait lĂ©guĂ© un vĂ©ritable magot; jugez-en :
    1000 bouteilles d’anjou rouge millĂ©sime 59 qui avaient Ă©tĂ© adroitement cachĂ©es dans une cave murĂ©e ! Pas Ă©tonnant qu’il fĂ»t encore bon, que dis-je ? grandiose, si le grand-père partageait dĂ©jĂ  les convictions et le savoir-faire futurs de son petit-fils.
    Olivier m’a tout de suite plu. Sa franchise, son ardeur Ă  vouloir dĂ©fendre de vraies valeurs paysannes au sens profond du terme, sa gĂ©nĂ©rositĂ© … tout concourait Ă  faire de ce jeune-homme un R.O. (au lecteur de choisir l’orthographe ) de la qualitĂ© angevine. Il n’a pas changĂ©.
    Bref, il mĂ©rite tout notre soutien ! Moral et financier s’entend ! Merci de me faire mieux connaĂ®tre le fond de soutien qui s’est mis en place. Courage Olivier !

  5. JOLY Ă©crit :

    le combat, c’est au quotidien, dans nos habitudes de vie, je suis loin des rĂ©gions viticoles, mais proche du JURA ou certains viticulteurs combattent aussi, donc nos habitudes; boire moins mais BON et naturel.
    courage, Ă  bas les commentaires stĂ©riles le combat c’est maintenant et au quotidien.
    Bertrand du JURA

  6. Lelievre Fernande Ă©crit :

    Il faut soutenir ce vigneron car faire revenir la qualitĂ© dans nos assiettes et dans nos verres doit ĂŞtre une lutte de tous les instants. Quand je lis les ingrĂ©dients sur une Ă©tiquette alimentaire j’ai la nausĂ©e et j’ai l’impression que tout est fabriquĂ© dans l’usine chimique d’Ă  cĂ´tĂ©

Laisser un commentaire