ZĂ©ro jaja, zĂ©ro blabla » Eric Cuestas


Une rĂ©ponse Ă  “Eric Cuestas”

  1. Leclaire Ă©crit :

    2 bouteilles achetĂ©es lĂ -bas, vĂ©ritablement imbuvables. Ca arrive, pas de chance…

    Mon amie va les ramener, ce grand spĂ©cialiste du commerce de vin l’insulte presque, lui remet 2 bouteilles et lui conseille de ne jamais revenir, elle accepte Ă©videmment vue la gĂ©nĂ©rositĂ© et l’honnĂȘtetĂ© du bonhomme…

    Pas de chance, sur les 2 nouvelles bouteilles, une est encore piquĂ©e de chez piquĂ©e…

    Je ne critique pas la marchandise, mĂȘme si 3 bouteilles sur 4 appellent vraiment un rejet immĂ©diat en bouche, je mets plutĂŽt l’accent sur l’attitude arrogante de du propriĂ©taire.

    A conseiller avec modération.

Laisser un commentaire