Archive pour mars 2016

“Savoir enfin qui nous buvons” de Sébastien Barrier, un talent riche et varié. *

mardi 29 mars2016

En 2014, nous avions réussi à vanter le spectacle de Sébastien Barrier, “Savoir enfin qui nous buvons” sans en avoir lu la moindre bible, bu la moindre bribe, pas même vu un extrait, nous basant uniquement sur le fait que soutenu par tout ces vignerons dont nous aimions tant les vins, leur seul parrainage était pour nous gage de qualité. Cette fois pour la sortie de la version papier relatant son aventure, nous avons commis, à l’aune de ce que nous produisons d’ordinaire, un effort proche de la démesure.

Sébastien Barrier aux Editions Actes Sud

Sébastien Barrier aux Editions Actes Sud

Chacun de nous s’est offert le bouquin qui, en plus d’être passionnant par le contenu, est un superbe “objet” dont la très grande beauté formelle fait immédiatement penser aux magnifiques parutions des grands succès des Éditions de l’Épure, telles que……….Bon, faut toujours que nous ramenions un peu la couverture de notre côté mais sincèrement voilà un livre qui ravira tous les amoureux des vins que mettons en avant à longueur d’année et que nous buvons au quotidien. D’ailleurs je vous abandonne, il est 12:15 et l’heure d’attaquer frontalement la petite daube de joue de bœuf que je vais rincer avec une…scritch!….scritch!….pur ….1995….scritch!…dernière mais grandissime bouteille, de l’aveu même de la vigneronne qui pourtant est toujours d’une modestie jamais prise en défaut. Pour savoir, enfin, ce que je bois faudra attendre le rétablissement de mes connections neuronales.

“Savoir enfin qui nous buvons” de Sébastien Barrier aux Editions Actes Sud

* Humour spécial 3ème âge

LA GLOIRE DE MON PÈRE

mercredi 23 mars2016

gloirepere

L’ADMIRATEUR

lundi 21 mars2016

ladmirateur

UGH

vendredi 18 mars2016

ugh

SAUVETAGE

jeudi 17 mars2016

sauvetage

Adoptons une attitude alcoolo-solidaire.

vendredi 11 mars2016

Un certain sens du partage et de l'entraide.

Buvons-nous les uns les autres.

Les lecteurs de Glougueule découvrent depuis quelque temps maintenant la délicatesse de Zoé Thouron* à travers ses dessins sur un sujet qui nous intéresse plus particulièrement. Elle alimente les tuyaux de notre blog et compense en partie notre nonchalance “naturelle”. Mais si la demoiselle mérite amplement nos compliments, elle le doit aussi en partie à son hérédité, prise entre un père gourmand, dessinateur boulimique protéiforme et une mère grande (et) buveuse. A l’occasion d’une réunion de travail intense en zone Sud, Lefred-Thouron** nous offre ce dessin, fruit d’une belle collaboration vineuse.

* http://www.imagerie-epinal.com/2_thouron-zoe

* http://zoethouron.blogspot.fr/

** http://lefredthouron.com

LA TAILLE

jeudi 3 mars2016

Capture an 19.32.50

IN VINO VERITAS

mercredi 2 mars2016

invinoveritas