Le printemps s’annonce précoce et prolifique.

Pour fêter l’arrivée du printemps et celle des petits coups de blancs sous la tonnelle, Glougueule réédite en 50 x 70 l’affiche des Jajalogues qui accompagnait le premier numéro de 12°5, sort la version papier  de « Pommard m’a tuer » qui a largement participé à notre succès et à la fortune de Jacques Ferrandez, dit « D’Jack » alias « Grofé », et le taulier nous livre sa version de la diète à prix d’or, ma version idyllique du restaurant.

 

Laisser un commentaire