C’est quoi Glougueule ?

« Glougueule ? Pour moi, ça touche carrément au cosmos et sa dynamique expansionniste, une dimension vertigineuse, un truc qui te happe ! », cette réflexion du Dalaï Lama, un soir de Dive, m’est revenue en tête au moment d’attaquer l’écriture de ce petit précis sur un des phénomènes les plus ébouriffants de ce début de XXI ème siècle : l’arrivée de Glougueule dans le monde de l’édition d’art et plus spécifiquement des affiches dédiées aux arts de la table et du vin.

https://www.glougueule.fr/la-boutique/librairie/affiche-kopines/
Glougueule, le vin, toute une histoire. Ce fut d’abord une ligne de t-shirts et tabliers de cuisine, une vingtaine de modèles dont les logos à l’humour aussi subtil qu’hilarant, sont réunis au sein d’un magnifique portfolio renfermant seize de ces pures merveilles, sobrement intitulé « Le pire de Glougueule en 16 cartes postales » avec pour constante, le vin. Comprenons-nous bien, le vin comme invariant sera notre fil gros rouge tout au long de ce texte.
En parallèle les premières affiches avec « Kopines » et « Kopin » puis « Mimi, Fifi et Glouglou » avec la sortie du Petit Traité de dégustation, premier volume aux Editions de l’Epure de la saga de nos trois champions de la dégustation à l’aveugle. En 2015 c’est la sortie de l’affiche « Vivent les vins libres » en collaboration avec Gilles Bénard et Mimi, Fifi & Glouglou, Dégustateurs de combat, le deuxième volume.

https://www.glougueule.fr/la-boutique/librairie/affiche-kopin/

Mai 2016 nous organisons à Nice, associés à Laurent Cazottes, le Very Nice Petit Salon des vins naturels chez Franck Caramel. A cette occasion Zoé Thouron nous gratifie d’une somptueuse affiche 50×70.
En 2017 c’est la première affiche de ce que nous espérons voir devenir une série avec Jacques Loustal et notre « Glougueule – Agence de Boivages » Yves Got renouvellera l’exercice en octobre 2019. Petit rappel pour les ignares que vous êtes pour la plupart, Yves Got est l’auteur avec René Pétillon de la célèbre série « Le Baron Noir »
S’ensuit, sans interruption depuis, la sortie régulière d’affiches de tous formats du 20×40 au 50×70, touchant toutes de près ou de pas très loin à notre passion pour le vin, tous les vins.

En projets immédiats, la sortie anglaise des Jajalogues, qui deviennent « Les Moenologues » affiche initialement sortie avec les Editions 180°, Lefred-Thouron nous a ciselé une affichette 30×40, viendront s’y ajouter quelques surprises de la part du pilier de la maison Michel Tolmer. Je pourrais aussi évoquer les autres portfolios créés par Michel comme Carte des Vins, le Jazz et le Jaja ou La dégustation est un sport de combat. Les livres aussi, Mimi, Fifi et Glouglou volumes 1 – 2 et une version anglophone. En collaboration, ce qui est sur le point depuis treize ans de devenir un collector « Vins d’Yeux » avec Sylvie Augereau et pis tout seul, comme un gland, « Trente nuances de Gros Rouge » et « Vingt en Vrac » , de moi, Philippe Quesnot, l’Epicier savant, dans la collection Mise en appétit des Éditions de l’Épure.
 
Au terme de cette brève présentation, si vous ne deviez retenir que deux ou trois trucs, je vous conseillerais les mots affiche, vin et peut-être expertise didactique. Rappelons que Glougueule est un des rares sites qui s’engage à vous relâcher dans le Nature aussi ignares qu’en y entrant.
Ah ! Au fait, Glougueule c’est aussi des principes et une déontologie dont nous ne dérogeons qu’au-delà d’un montant à six chiffres.
Faites suivre vos offres à glou@glougueule.fr