Archive pour la catégorie ‘Ticheurtes’

Coproduction VUILLEMIN / GLOUGUEULE

jeudi 19 avril2012

Vous allez l’aimer et le porter tout l’été.

Ce somptueux ticheurte est le fruit d’une collaboration aboutie, d’une longue et judicieuse étude de marché, sujet de réunions préalables poussées. Son subtil graphisme vous autorisera toutes les sorties de route, les taches que vous rajouterez s’inséreront délicatement dans le dessin original. Philippe Vuillemin t’associe à son œuvre et te permet de te la péter auprès de ta rencontre d’un soir, car toi aussi tu es un artiste, dernier maillon du mouvement “tachiste”.

Ce coup-ci, c’est sûr, j’y crois

jeudi 2 septembre2010

Ticheurte Crois Au Rouge Français-Face

Le ticheurte Crois Au Rouge Français s’était discrètement éclipsé de notre site, suite à une légère malfaçon. Il revient en beauté, uniforme désigné des légions de volontaires prêts à secourir partout les assoifés en détresse. Le moste des vendanges pour les hommes et les femmes de Glou!

Ticheurte Crois Au Rouge Français-Dos

Il est arrivé

mercredi 7 avril2010

Pour les mensurations spéciales, nous consulter

INRAISIN, la filiale d’Inrezo est née !

mercredi 1 avril2009

A tout ceux qui se posent la question : “Mais comment ces trois demeurés du bulbe ont-ils pu developper un blog aussi attrayant et performant ?” Nous ne pouvons plus cacher la vérité. En réalité, depuis le début, tapi dans l’ombre se tient celui avec qui nous ne sommes pas encore grand chose, mais que demain, si Dieu le veut bien, “Aïe! aïe! aïe! ça va donner grave, sa mère!  Monsieur TOLMER, Mademoiselle Sylvie AUGEREAU et moi-même nous étions lancés dans cette aventure improbable de création d’une “chose” sur la toile. Nous avions bien quelqu’idée de la complexité, mais vous connaissez le proverbe : ” A la réussite, nul n’est tenu!” Peter LOVE, notre correspondant parisien, nous a présenté Marie-Adèle LESEC, avocate au nom prédestiné, qui a porté GLOUGUEULE sur les fonts baptismaux de l’INPI. Jusqu’ici : Facile. C’est à ce moment que nous étions censés connaître la personne compétente qui, contre une forte rançon, nous développerait “Notre Blog”. Effectivement nous en avons trouvé un,  Raphaël, notre sauveur. Pas la tortue ninja, l’informaticien. Il est vrai qu’au départ Raphaël nous avait donné assez peu d’indices pour deviner quel était son métier. Savant mélange entre Kenny, le mutique personnage de la série South Park pour la capuche dans laquelle il avait emmitoufflé ses dreadlocks, et Droopy par l’énergie mise en oeuvre dès l’aube, qui ce jour là devait se situer autour de dix heures du matin. Les critères extrêmement restrictifs que nous avions définis pour “recruter” étaient tels que Raphaël fut immédiatement retenu. T'as soif ?Il faut reconnaitre que ces critères étaient semblables à ceux de kopin qui demande à kopin : “Eh Kopin! Comment tu choisis les filles?” “Eh bien Kopin, c’est simple. C'était bon ?Je choisis celles qui disent oui!” Michel, Sylvie, nos 500 ticheurtes et moi-même étions extrêmement contents d’avoir trouvé L’Homme qui s’avérerait être celui de la situation. En deux temps, trois mouvements Raphaël nous a contocté ce blog qui désormais fait notre renommée et, faute de nous permettre d’abuser de jouvencelles du troisième âge, nous permet, parfois de boire de bons coups. Depuis, tel ce milliardaire qui pour la deuxième fois s’offre un voyage dans l’espace à 35M de dollards parce qu’au départ il avait misé sur Microsoft, Raphaël se voit gratifié, A VIE, d’un exemplaire gratuit de chacun de nos Ticheurtes. Alors heureux ?C’est autre chose quand même, cela a une autre gueule . Et puis qui sait? Peut-être qu’un jour la revente chez Christie’s de nos productions lui permettra de s’offrir la Twingo d’occasion de ses rêves. Wounoze?

Ticheurtes et Polos

vendredi 26 septembre2008

Pour y voir un peu plus clair

La boutique des ticheurtes

mardi 16 septembre2008

Tolmer et Quesnot vous font voir
leur boutique en avant-première !

Ces mannequins au corps de rêve

sont tout sourire pour vous l’annoncer:

notre boutique en ligne est opérationnelle,

le bonheur est à portée de souris!