Quoi de neuf ?

Ça a commencé à la soirée VIP* de la Quincave, le troisième jeudi de novembre. Une bouteille nous a interpellés en ces termes : “Quoi de neuf ?”. Depuis, tous les soirs, même question : “Quoi de neuf ?”, à laquelle nous faisons la même réponse : “Quoi de neuf ?”. Pas moyen d’échapper à cette question posée par le grand philosophe blésois Hervé Villemade.  Très influencé par la phrase de Descartes “J’étanche, donc je suis”, Hervé Villemade n’a de cesse de provoquer en nous un doute permanent : “En ai-je assez bu ?”, “Est-ce qu’on ouvre une autre bouteille ?” (la réponse est oui).

Notre ami Fred, titulaire de la chaire de Mécanique des fluides à la Quincave, nous est d’une aide précieuse pour progresser dans la compréhension du message d’Hervé Villemade. La thématique de l’Éternel recommencement est manifestement au centre de son œuvre, cependant, nous nous avouons dépassés par certaines énigmes. Il semble que par la force de son message, Hervé Villemade nous entraîne au cœur des grandes interrogations de la physique moderne. Inexplicablement, le temps cesse de s’écouler et pourtant une importante quantité de matière s’écoule. “Quoi de neuf ?” n’est qu’une introduction à un questionnement permanent et, vous savez quoi ? Ça fait beaucoup de bien !

*Very Important Primeurs

Une réponse à “Quoi de neuf ?”

  1. le dgé écrit :

    …et sous le Pont Neuf coule la Seine…

Laisser un commentaire