La tournée de l’épicier savant

Gabriel García Supermárquez le confiait à la veille de sa mort : ” Y’é touyours rêvé d’aboir lé style como Philippe Quesnot”. Eh oui, mon petit bonhomme, mais ça n’est pas donné à tout le monde. Et d’abord, il aurait fallu commencer par boire plus de Gramenon. Après Trente nuances de gros rouge, l’auteur culte de la Bib generation s’est encore surpassé. Plus fort, plus loin, plus rouge, Vingt en vrac explore les tréfonds du foie humain avec une lucidité dont on ne sort pas indemne.

Vernis que vous êtes, Philippe Quesnot himself est en tournée parisienne cette semaine pour deux signatures, mercredi 20 à 18h30 à la Librairie des Editeurs associés et samedi 23 de 17h à 20h aux excellentes Caves du Panthéon*. 350 mètres auront été parcourus entre les deux, mais impossible de savoir combien de bouteilles auront arrosé ces événements. Donc vous n’avez aucune raison sérieuse de rater ça.

* les caves du Panthéon, 174 rue Saint-Jacques 75005 Paris

Laisser un commentaire