Fred de la Quincave

La confraternité des gens de mer n’est pas un vain mot. La Quincave, 17 rue de Bréa dans le VIeme , est un batiment de haute mer capable d’affronter les pires tempêtes.quincave-184-9 A la barre Cap’tain FRED nous guide dans la tourmente, assisté d’Emeline, subtil touche féminine indispensable qui permet au marin perdu de garder une lueur d’espoir en se noyant dans l’immensité de son tendre regard. emeline calvez la mignonne vigneronne-quincave-184-14Toto, fidèle moussaillon, ne rate jamais une occasion de venir écouter Cap’tain FRED  raconter ses exploits passés et à venir, évoquer la mémoire de ses anciens compagnons d’infortune, seuls, perdus en mer, obligés de s’hydrater avec des vins de mauvais négoce, toto-et-fred-quincave-184-10GREG le bordelais, dit Double Magnum à cause de cette prothèse en verre, seul ustensile susceptible de venir combler l’absence de ce membre emporté par un boulet ennemi,  MIMI la Bougnette au visage buriné par les embruns de comptoir, PIERROT  le Barreau aussi épais que ses cigares, JACFE dit Garde-manger, aux mollets si charnus qu’il aurait pu assurer deux jours de pitance à la chiourme, Le FRED dit LE Quintal, la terreur des bascules, capable d’essuyer un jéroboam de gamay tout en jouant de la mandoline avec Mademoiselle Anosporum. Que de voyages passés sur ce bout de trottoir, trois mètres carrés de bitume pour tout tapis volant, l’immobilité comme un art. quincave-184-11Avec Cap’tain FRED, ce jour-là, c’était escapade dans les chenins de traverse. Nous avons débuté par “You are So Happy” de la Maison Gaubicher et Chaussard pour finir par la rebaptiser “You are So Vide”. Qui dira la souffrance des marins en bordée.

Laisser un commentaire