Têtes de L’Art

Le Flying WinemakerLe vigneron volant avait la tête dans les nuages. La journèe avait été longue et les occasions nombreuses. A la manière brusque et enjouée dont il trinquait j’avais compris qu’il y avait surchauffe. Dans le brouhaha de la trentaine de personnes discutant, chantant, buvant, il s’approcha de moi et me dit : “Tu sais votre livre, eh bien j’ai compris que c’était vraiment de l’art. Smoking Ponpon C’est lorsque Ponpon me l’a dit que j’ai compris. Jusque là je ne m’en rendais pas compte, c’était juste un livre de photos. Mais la manière dont Ponpon m’en a parlé, ça m’a éclairé, ça m’a paru évident, je l’ai vu différemment. Voilà je voulais te le dire !” Les louanges m’allèrent droit au foie. Un petite larme de bière me perla au coin de l’oeil. P….. si je m’attendais à ça. Et voilà qu’en plus le Ponpon y balance des compliments dans notre dos. On ne peut plus se fier à personne.

Laisser un commentaire