112kg de ferraille juste pour faire du bruit !

C’est en ces termes peu amènes que ma fiancée a accueilli à sa livraison mon nouveau matériel Haute Fidélité. Quatre caisses en bois avec leurs poignées métalliques, suffisamment écartées pour vous promettre une séance chez l’ostéo. Dans les deux premières, juste pour l’échauffement, le pré-ampli et la platine CD qui titrent 24kg chacun, puis viennent les amplificateurs, et là c’est obligatoirement la position dos plat de l’haltérophile. Chaque bestiau annonce 42kg à la pesée et vous promet 500w, pour un total de plus de 110kg. Ce beau quintal est une promesse de bonheur intense que seuls les mordus du son peuvent comprendre. J’avais tenté par le passé d’immiscer entre deux de vos neurones qu’il est difficilement admissible que vous vous préoccupiez tant de vos papilles et vos estomacs tout en délaissant vos oreilles. S’il est un handicap qui me toucherait au plus haut point c’est bien la surdité, quand la plupart nommerait la vue.

PL 342 Patronyme MIMETISM

Le CD conçu et réalisé par William ANDREA

Ben non! Sourd, je me sentirais coupé du monde, seul perdu avec mes acouphènes. Sauf peut-être Mimi, notre mannequin, qui s’arrange très bien de ce problème, il sélectionne la fréquence de l’importun et la supprime de son spectre sonore. Idem pour sa production personnelle, il la renie, il ne l’entend pas donc elle n’existe pas, l’odeur n’étant qu’un phénomène local porté par les vents d’Est fréquents dans la rade de Toulon. Donc, il y a vingt ans j’ai fait la connaissance d’un petit sorcier noir, William ANDREA est antillais, figure historique de la reproduction sonore française, dont le nom apparait dans la structure de tout ce qui a compté dans ce domaine : William ANDREA. Et c’est à l’occasion de mon presque départ en retraite et surtout grâce à la somme colossale que chaque mois les caisses me versent que je me suis convaincu, après mûres réflexions, de m’offrir ces 4 blocs d’aluminium massif signés MIMETISM qui désormais chantent pour moi la mélodie du bonheur, espérant que ce ne soit pas trop tôt celui du chant du départ.

http://www.mimetism.com/

4 réponses à “112kg de ferraille juste pour faire du bruit !”

  1. CatdeGomb écrit :

    Pleins de bonheurs sonores donc !:-)

  2. Loustic écrit :

    Le dant du chépart, hic, en avant la Sarmeillaise !
    Je frépère ankor une tanchebou dans la trencho
    que de l’amulinium famiss dans l’

  3. François écrit :

    Whaou, sacré matos… Et Français Mossieur.
    Mordu du beau son je comprends et imagine le plaisir que cela procure. Tant pis, je vais me contenter de mon matériel Advance et des enceintes Atohm qui le sublime. Mais surtout je vais ainsi continuer d’acheter du vin régulièrement et des CD.
    Amicalement. François.

  4. dirpauillac écrit :

    J’ai cru un instant qu’il était gravé “Mimi” dans l’alu.
    Je suis un peu déçu.
    Mais bon, bravo pour ce pas vers un son de qualité.
    A partir d’un certain niveau, c’est dans les petits détails que se trouve la différence.

Laisser un commentaire