Vertige insondable de l’ignorance

vacances-2009-170Se pourrait-il que les capacités digestives des vignerons soient assujetties à l’origine des dits vignerons ? Telle est la question. On a vu par le passé des rocs insulaires rendre à la portière ce qui appartenait à la mer. Alors que pendant ce temps un chétif poupon de Fronsac engloutissait toute une marmite de la même recette italienne, sans sourciller aucunement, le sourire au lèvres. Le merlot aurait-il des pouvoirs que n’aurait pas le niellucciu ? S’il y a dans l’assistance une personne susceptible de résoudre cette énigme nous lui ouvrirons en grand les pages de cet immense livre que nous avons ouvert pour vous : Le Glougbook, l’Encyclopédie du Boire

Une réponse à “Vertige insondable de l’ignorance”

  1. prevost écrit :

    Qui a dit:”Je n’ai pas le droit d’être négligent dans ma façon de m’hydrater”?

    A/ Arielle Dombasle dans une pub pour un produit de beauté.
    B/ Philippe Quesnot à son chef “rayon liquide Spar de Grasse”.
    C/ Lao tseu devant une tasse de thé.
    D/ Nicolas Sarkozy au JT.
    C/ Thierry Puzelat aprés une soirée “dive bouteille”

Laisser un commentaire