Du côté de la recherche fondamentale : la Pochetronmobile

Avoir un comportement citoyen,  l’écologie attitude, participer à la sauvegarde de notre planète en adoptant systématiquement la solution appropriée, peu de gens font cet effort. Nous avons parmi nos amis deux chercheurs dont l’unique préoccupation est la découverte et le développement d’énergies nouvelles : Rénato Bellamusicatchitchi et Guillaume Maquébellapittura.

Ils ont récemment mis au point un véhicule hybride à double propulsion : solaire et vinique. Le principe restant toujours le même : changement du mode de propulsion avant que celui choisi ne défaille. Quelle meilleure illustration que la photo ci-dessous. Alors que Rénato Bellamusicatchitchi dirige le véhicule à l’aide de son “bâton de joie” (joystick littéralement) Guillaume sentant la présence toute prochaine d’une masse nuageuse redonne un coup d’accélérateur à grandes lampées de rouge. Vous noterez que la sécurité reste une préoccupation majeure de nos amis avec l’installation à l’arrière du véhicule d’un filet de protection, très utile en cas d’ouverture de magnums à bulles ou à forte teneur en résiduel. A l’avant l’écran constitué de bouteilles vides devient un excellent filtre UV. Ce véhicule qui n’en est encore qu’à ses tous premiers essais laisse entrevoir d’immenses possibilités pour le futur mode de transport des générations à venir. Marcher ne servant plus à rien, apprenons à boire à nos enfants, ils auront ainsi une longueur d’avance sur les buveurs d’eau.

Gageons que leur savoir faire et leur opiniâtreté les mèneront sur le chemin sinon de la patrie reconnaissante qui se trouve tout proche de celui de la gloire mais au moins sur celui du succès mérité.

6 réponses à “Du côté de la recherche fondamentale : la Pochetronmobile”

  1. Guillaume écrit :

    Je signale que, dans le cadre du Grenelle de l’environnement, nous avons été contacté par J.L. Bouloo qui était très intéressé par le projet.

  2. grosbois écrit :

    vous etes des malades……..

    mais cela fait du bien

  3. jacfé écrit :

    Quel talent ce PQ.
    Combien de magnums a-t-il bien fallu pour en arriver là ?
    Impossible à chiffrer.

  4. Toto écrit :

    Guillaume a fait une erreur, il voulait probablement parler de Jean-louis Abhorre-l’eau,
    le créateur du Grenache de l’environnement.

  5. philippe écrit :

    PUuurèèèèèèèèe ! Toto t’es trop fort !

  6. Fluctuat nec mer biture écrit :

    Trés fan de glougueule. Merci pour tout.
    http://fr-fr.facebook.com/people/Fluctuat-Nec-Mer-Biture/100001708422370

Laisser un commentaire