Mimi, Fifi et Glouglou-Précisions

8 réponses à “Mimi, Fifi et Glouglou-Précisions”

  1. Balthazar Forcalquier écrit :

    Bonjour,
    Ah quelle chute magnifique !
    On s’attend à ce que le grand maigre foute sa main sur la glougueule du petit gros, mais non… C’est épa-tant.
    Moi je suis le grand gros qui ne dit rien et picole.
    J’aime beaucoup aussi la plume (rare) de Quesnot, et aussi celle de Sylvie (encore plus rare). Heureusement qu’ils ne sont pas vignerons ces deux_là, leurs cuvées seraient inabordables!

    Amitiés
    Balthazar

  2. fred QUINCAVE écrit :

    Ah Balthazar, cette petite communauté des grands et gros qui picolent, si souvent malmenée, rejetée, parfois même persécutée, par les glougueuliens……alors que……tiens les larmes me viennent !
    Merci pour ton témoignage si émouvant. F

  3. philippe écrit :

    Communiqué Important
    Je souhaiterais qu’il n’y ait aucune méprise quant au terme qu’emploie Monsieur Balthazar quand il évoque “ma plume”.
    Je tiens à préciser que je ne connais pas personnellement Monsieur Balthazar et qu’en conséquence il ne saurait exister entre lui et moi de quelconques relations
    qui puissent sous entendre quoi que ce soit.
    Le compliment de Monsieur Balthazar me va droit au cœur et comme dirait Alain Chabat “Nulle part ailleurs”.

    Glougueulement votre.

    PQ

  4. le dgé écrit :

    Sauf que le petit en blanc raconte des konneriiieeees: le pinot meunier est interdit en grand cru !
    Et comme dirait claude Guéant “AUSWEIS BITTE !”

  5. Toto écrit :

    On sent la souffrance du producteur de pinot meunier… Mais grand cru n’est mentionné nulle part.

  6. philippe écrit :

    Il n’a qu’un petit cru, mais on l’aura.

  7. le dgé écrit :

    Oh la la …! Retenez les chiens !
    Grand cru n ‘est mentionné nulle part,
    mais par ailleurs Ambonnay si ! (par le grand en déguisement bouddhiste)
    Comprenne qui pourra !
    Pour Toto, qui devrait suivre les enseignements du Grand en orange:” la seule façon d’être heureux,c’est d’aimer souffrir” comme disait Woody.
    Et pour Quesnot qui mélange Cru et cul -se doit être le début de la sénescence- cet autre bon mot, du même:” la première fois que j’ai vu une femme nue j’ai cru que c’était une erreur”

  8. le Champenois de Service écrit :

    Pour le dgé:
    Aucun décret en Champagne n’exige que le Meunier ne soit pas planté en Grand Cru. De fait, hormis dans le secteur de la Côte des Blancs, on le rencontre dans quasiment toutes les autres Grands Crus, (de la Montagne de Reims). Ainsi, 8% de Sillery et 13% de Puisieulx sont plantés en Meunier.
    Et pour être tout à fait exact, Ambonnay ne compte pas de vigne en Meunier, au moins dans les statistiques de l’UMC.
    Pour plus d’informations techniques et historiques, ce site est très utile : http://www.maisons-champagne.com

    Pour finir, bravo pour ces dessins très très drôles. Ça sent le vécu (je parle pour moi 😉

Laisser un commentaire