Chronique de l’amer

C’est devenu monnaie courante de lire à la page des faits divers la relation d’un de ces débordements dû à l’alcool qui aura mené deux amis de longue date à des extrémités qu’ils regretteront le lendemain une fois dégrisés.

Je ne déroge pas à la règle. M’est-il arrivé par le passé de vous narrer par le menu cette lamentable aventure qui m’avais amené à participer à ce collectif appelé “Galinette” du nom du submersible que nous avions acheté en commun? (Nous pensions acheter un cigare des mers, il ne s’agissait que d’un mégot flottant). La règle étant que le démissionnaire ne pouvait rien réclamer lors de son départ, je m’étais résolu à admettre que deux promenades en mer à ramer et à écoper le gas-oil en fond de cale pour 1500€ était une bonne affaire.

Eh bien je suis tombé l’autre jour sur ces photos au beau milieu du quotidien local où il était rapporté qu’abrutis par l’absorption excessive de grenache (Cuvée Galinette du Domaine de Sulauze de Karina et Guillaume Lefèbvre), les deux derniers actionnaires en étaient venus aux mains. Il semblerait d’après les premiers résultats de l’enquête que Rénato Bellamusicatchitchi n’ait pas supporté que son ami Jacfé ait changé la barre de direction pur style Henri II pour une “spéciale sport” avec fourrure, plus en rapport avec la nature même de cet ouragan des mers. Un détail anodin qui, amplifié par l’ivresse, aura pris des proportions démesurées.

Une fois leur magnum de honte bue, comme beaucoup de couples alcooliques, les deux compères auraient repris une vie maritime commune. Jusqu’au prochain excès, n’en doutons pas, malheureusement. Par bonheur, aucun enfant n’était pris en otage dans cette sinistre histoire.

Rappelez-vous, parfois l’alcool peut nuire. Parfois mais pas toujours.

Tags : , , , , ,

6 réponses à “Chronique de l’amer”

  1. jacfé écrit :

    C’est pas l’homme qui prend la mer, c’est l’amer qui prend Keno.
    Tout cela dissimule un ressentiment peu glorieux.
    Pendant ce temps, Galinette défie les éléments et navigue fièrement, n’en déplaise à certains salisseurs de mémoire qui feraient mieux de fermer leur etc… (cf les tontons flingueurs)

  2. Bidegaray écrit :

    Ne serait ce pas le yacht où ira se pavaner Hollande après sa victoire?

  3. Lefevre écrit :

    Cher Philippe et Jacques;
    Il y aura toujours une galinette bien fraîche pour vous ici vers la mer d’ouest et, bien sure, accompagné des “Amis”!!

  4. le dgé écrit :

    Consumé par le feu de l’alcool comme l’écrivait Bachelard , cet autre illustre champenois,
    mais de là à évoquer cette galinette cendrée… je vous laisse à cet entre-soi…
    “Ce commentaire est en attente de validation”comme dit la machine.

  5. patacchini écrit :

    Ce n’est pas chronique de l’amer, mais de l’aigreur ! Vous vieillissez mal môssieur vous êtes aigri comme le mauvais vin ! et ne vous déplaise, Jacques et moi-même continuons à naviguer de concert, le visage rafraichi par les embruns que nous procure Galinette lorqu’elle fend gaillardement les vagues du grand large !

  6. mets et vins écrit :

    suis pas sur d’avoir tout compris de ce billet…

Laisser un commentaire