Archive pour la catégorie ‘La boîte à Zoé’

L’ADMIRATEUR

lundi 21 mars2016

ladmirateur

UGH

vendredi 18 mars2016

ugh

SAUVETAGE

jeudi 17 mars2016

sauvetage

LA TAILLE

jeudi 3 mars2016

Capture an 19.32.50

IN VINO VERITAS

mercredi 2 mars2016

invinoveritas

CABARET ROUGE

jeudi 11 février2016

Capture

Zoé! Préserve-nous du mal!

mardi 8 décembre2015

Le mal de gorge n’est-il pas notre pire cauchemar en cette période faste pour déguster les belles syrah du Nord, les cabernets francs de Loire, vieux Bordeaux et jolis vins du Languedoc? Alors que les lièvres royaux viennent nous taquiner les papilles, que les sangliers s’embrochent, il est important que nous préservions au mieux le trajet qu’empruntent nos vins d’automne.  Zoé, notre trop discrète graphiste, pense à nous et revoit l’emballage des pastilles La Vosgienne afin, qu’habitués que nous sommes de son style délicat et fin, tout à l’image de Glougueule, nous n’ayons aucune difficulté à reconnaitre ses boites dans le rayon de l’apothicaire. Ainsi parés nous pourrons goûter tout à loisir et traverserons l’hiver sans encombres.

La Vosgienne à la sève de pin

La célébrissime boite revue par Zoé Thouron, déclinée dans ses trois versions : sève de pin, menthe fraiche et fruits.

Pour ce qui est de nos amis du Saleya à Shangaï, je crains malheureusement qu’ils ne puissent cette fois récupérer son travail pour le coût d’une mauvaise photocopie. Seront-ils capables de relever le défi??? Ne les mésestimons pas trop et attendons le rapport de nos envoyés spéciaux.

CE SOIR, C’EST LA FOIRE.

jeudi 19 novembre2015

beaujolais

Silence, l’ennemi guette…

mercredi 25 mars2015

silence

 

… et Le Saleya aussi, chuuut…

Zoé aux 7 erreurs avec Glougueule et le Saleya de Shangaï.

vendredi 13 février2015

Zoé Thouron et Glougueule vous offrent un moment de détente en compagnie de nos nouveaux amis du restaurant Saleya à Shangaï.

Le vin se mire.

Pour démarrer un facile. Le faussaire avait oublié son niveau à bulles, il s’a gourré, le bougre.

Dans un épisode précédent nous avions fait la connaissance de ce sympathique restaurant français installé en Chine dans lequel un de nos correspondants avait découvert aux murs des dessins ressemblant étrangement à ceux qu’avait créés notre très chère collaboratrice.

Tronche de vin

Utilisation d’un filtre UV spécial pour faire des yeux rouges sur les photos.

Femme ou homme de glou sauras-tu enfiler ton costume d’expert et repérer les différentes erreurs de reproduction que le copiste du Saleya a laissées? Pas facile, il est vrai. Cet homme de l’art a dû prendre des cours du temps de sa jeunesse avec Fernand Legros, célèbre faussaire des années 70, car il te faudra subtilement analyser tous les détails et les moindres recoins.

Trop fastossh celui là!

Comme le sommelier, notre ami avait oublié ses lunettes. Pas assez de place ou choix d’une trop grande échelle sur le pantographe. Gasp! Diantre!

Si la tâche s’avère trop ardue, contacte le Saleya, ils se feront un plaisir de te venir en aide. Allez Bonne Chance!