Derain rayé de l’AOC

Dom D

C’est un peu la même histoire qu’Olivier Cousin. Celle du vigneron qui préfère aller tailler plutôt que de se noyer dans les papiers. Trop petit pour tout décrypter. Mais trop gênant pour qu’on laisse passer.

 

 

 

Dominique Derain s’ébat sur 6 hectares (un de plus qu’Olivier Cousin !). Il est des pionniers de la biodynamie en Bourgogne (pareil qu’Olivier), bien avant que ces chinoiseries ne soient à la mode. Alors oui, il l’a souvent ouverte. Mais là, il est resté bouche bée.

 

 

 

En avril dernier, Dominique met en bouteille deux barriques de Pommard 2012 et cinq de Gevrey 2012. Le vin était bon. Ça tombait bien, il manquait de trésorerie et les clients réclamaient.

 

 

 

Entre labours et ébourgeonnage, Dominique enfume une facture de 80 Euros émanant de l’organisme qui contrôle les Appellations (il se nomme ICONE en Bourgogne). Il appelle. Il écrit. Aucune réponse jusqu’à un recommandé qui lui signifie qu’il n’est « plus habilité à produire des vins d’AOC. » Convocation devant une commission de 22 personnes. Dominique s’acquitte des 80 Euros et puisqu’il est désormais à jour, on lui dit qu’on va pouvoir le contrôler. Humour ?

 

 

 

Pas tant… ICONE débarque. Inspection de la cave. Dépeçage des papiers. Le prévenu a mis en bouteille 8 semaines avant la date inscrite sur le cahier des charges de l’Appellation. Pour Pommard et Gevrey-Chambertin, c’est juin et pas avant.

 

 

 

Dominique découvre la nouvelle règle au moment du contrôle. « On a trop de trucs compliqués à lire. On a pas le temps. Mais pour une leçon, c’est trop cher payé ! »

 

 

 

Ces 3 500 bouteilles n’auront pas droit à l’AOC. Mais sur les 20 000 que le domaine produit, ces Pommard et Gevrey-Chambertin sont les plus prestigieuses. « Plus de 35% du revenu de la maison. Il n’y a pas eu de dialogue. Ceci relève plus d’acte de répression que des principes prétendus par ICONE d’accompagnement à l’élaboration de vin d’AOC.

 

 

 

Si j’ai agit ainsi c’est justement pour garantir la qualité de ces vins.

 

 

 

Une telle décision peut mettre en péril le domaine déjà en situation critique dû aux volumes de récolte des 4 dernières années. Est-ce une volonté de nuire ou pur coïncidence ? Je reste défenseur des AOC et bien déterminé à continuer cette bataille.

 

 

 

Mais comme disait Mandela : « seul c’est bien difficile ». »

 

 

 

Si vous êtes Chinois et prêts à investir dans un joli domaine bien entretenu :

 

Dominique Derain <dc.derain@wanadoo.fr>

Tags : , , , , ,

25 réponses à “Derain rayé de l’AOC”

  1. Pz écrit :

    Bande de nazes, c’est pas constructif mais cela soulage

  2. MARTY écrit :

    Même sans AOC, cela reste du Pommard et du Gevrey Chambertin. Et comme la vérité est dans le verre, les clients seraient bien bêtes de ne plus acheter votre vin.
    Pourquoi ne pas les rebaptiser « Les Bannis » ou « les condamnés » « les suspendus »… ?
    Bonne chance

  3. Dominique derain écrit :

    Je ne suis pas encore prêt à laisser la place à l’ignominie de fossoyeurs des appellations, peut être par jeunesse ou par respect de mes ancêtres qui me donne encore aujourd’hui malgré cela tant de joie dans ma vie.

  4. Fabien écrit :

    L;idée de Marty est bonne !
    j’adhère…

  5. françois hadji-lazaro écrit :

    tout le monde connait son petillant: chute derain
    Il ne faut pas que celà devienne une injuste réalité
    saisissons les tires bouchons…
    tiens le choc derain tin tin

  6. Kimmel Michel écrit :

    Cher ami Vigneron, j’ai très peur que progressivement ce type de procédure ou de tracasserie administrative étouffe les plus créatifs de nos producteurs…et les plus respectueux de la nature.
    Rappelons-nous ce qu’a subit Jean-Maris Guffens et bien d’autres (Cousin, Dagueneau, Durrbach,etc)
    Il y a longtemps que nous savons que l’agrément est une mascarade qui ne tolère pas l’originalité et que la France regorge de disciples de Kafka et de fonctionnaires qui du haut de leur improductivité, s’appliquent à entraver le dynamisme des entrepreneurs.
    N’hésitez pas à m’envoyer votre tarif de vins de France de la région de Pommard ou de Gevrey, je me ferai un plaisir de le faire circuler !
    Si ce n’est pas trop demander, je recevrai volontiers un carton panaché de ces vins bannis avec la facture correspondante que je vous règlerai par retour. Cela me permettra de faire déguster vos vins à mes amis amateurs, qui sont nombreux.
    Très cordialement, de Bouzigues,
    Michel Kimmel

  7. ROUSSET NICOLAS écrit :

    c’est navrant une fois de plus!! je subis ça depuis 14ans: ICONE, INAO, Commissions Techniques de Surveillance. C’est entre autre pour cela que j’arrête et je m’en vais vers d’autres horizons.
    Bon courage Dominique.

  8. breuls écrit :

    Ou alors prenez le maquis! Esquivez! Résistez! Vignerons de la biodynamie rassemblez vous ! C reparti comme en ’70…. Tous au Larzac ! Un belge vous soutient déjà moralement ! Courage.

  9. Dominique derain écrit :

    Merci à vous tous pour vos mots, c’est important. Il se trouve que j’ai déjà pratiqué le contrôle de la répression des fraudes et des douanes et là j’ai eu affaire à des gens, fonctionnaire à fond mais respectueux des lois et de leurs application. Dans ce contexte cela se passe toujours mieux qu’avec cette organisme de soit disant contrôle aux lois évolutive et surtout des commissions décisionnaires composée par des collègues vignerons. Collègue ne dit pas copain systématiquement. Peut de façon intègre être jugé et partie?
    Plus l’histoire existe je m’aperçois que mes voisins et vignerons bourguignons ne savent pas qu’il y avais une date minimum pour l’élevage des vins!!! Ont ne peut pas tout connaître le vin et la vigne nous dirige dans nos choix et cette écoute et à mon sens bien plus importante que les règles qui nous tape sur les doigts, malgré ma jeunesse j’ai passé l’âge…..

  10. Luccio De Chanfranchichco écrit :

    En esperant que cela vous fasse sourire malgré Le niveau peu élevé:
    Manges une Pomme sauves un Homard
    Manges z’en Deux sauves un rein!
    Merci

  11. Luccio De Chanfranchichco écrit :

    En esperant que cela vous fasse sourire malgré Le niveau peu élevé:
    Manges une Pomme sauves un Homard
    Manges z’en Deux sauves un rein!
    Merci

  12. J-Michel écrit :

    Lancez une pétition…tous les sites, blogs, réseaux sociaux… de passionnés vous suivront !

  13. janin écrit :

    Je vous en achète 12 de chaque.
    Dites-moi comment faire ?
    cyril@keldelice.com

  14. A la Table de Chanelle écrit :

    A la table de Chanelle, on aime les produits de qualité, nous serons donc très heureux de vous avoir sur notre carte des vins aux côté d’Olivier Cousin par exemple!
    Faites nous parvenir vos tarifs
    Très cordialement

  15. ROCHIGNEUX Jean écrit :

    C’est par le courriel que tu envoies à Arthur Becker à San Pedro de Atacama que je te retrouve grisonnant…. Je te souhaite du courage pour répondre à cette institution AOC . Je suis sûr que tes copains te suivront et t’aideront à défendre tes intérêts. Bonne taille si ce n’est déjà terminé.

  16. Cyril de HERICOURT écrit :

    avant de commencer, bien que Dominique me connaisse, je vais me présenter. je suis tout simplement la personne qui dirige ICONE. Néanmoins, je précise que mes écrits n’engagent que moi et non pas ICONE (je voudrais pas que ton avocat les utilise :-))

    Pourquoi intervenir? car j’en ai marre de ces articles à charge, tellement facile à écrire avec ces deux piliers: gentil viticulteur/méchant organisme de contrôle (ou INAO ou syndicat d’AOC enfin, tout ce qui ressemble à une structure).

    je suis certain que la journaliste (que j’ai déjà croisé plusieurs fois mais étant un fonctionnaire du secteur privé payé gracieusement et pas marrant, elle ne doit pas se rappeler), Dominique et vous tous, commentateurs supporters, vous êtes des démocrates donc pour les débats contradictoires. Or, personne ne s’intéresse à l’autre version? comprendre pourquoi Dominique est passé devant la commission de 22 personnes (en fait, il y en avait un peu moins)? pourquoi, il y a des durées d’élevage minimum…etc ? Non, plus facile d’écrire: gentil viticulteur/méchant organisme de contrôle. Je ne veux pas faire référence à d’autres actualités, là, nationales (et en plus ça va vous énerver). mais c’est aussi binaire que: gentil blanc/sale juif.

    bon Ok. ça vous a énerve.

    Alors on va conclure, n’oubliez pas que dans AOC, il y a un « C » et qui signifie pas « connard », « copain » ou je ne sais quoi mais « contrôlée » (après on peut discuter de ce qui doit être contrôlé et comment). et que sans les AOC (c’est à dire un système juridique), il n’y aurait pas tant de vignerons en France.

    bien à vous

  17. Balthazar Forcalquier écrit :

    Quel rapport entre « gentil blanc et sale juif » dans cette affaire ? Faut-il mordre un chien parce qu’un renard mange des poules ? Ou bien caresser un poulpe parce que le chat aime dormir au soleil ?

    Absurde.
    L’argument me rappelle l’adjudant de semaine :  » qui sait résoudre une équation à deux inconnues ? Toi ? Alors corvée de chiottes pour deux jours ! »
    Belle école de la bêtise !

    La question est :
    est-ce légitime de faire un vin naturel ou pas ?
    Est-ce réglementaire de ne pas ajouter des levures en poudre ou pas ?
    Est-ce acceptable d’ajouter du soufre ou pas ?
    Est-ce interdit d’être plus exigeant que la moyenne ?
    A cela il serait bon d’avoir des réponses.

    Balthazar

  18. Michel grisard écrit :

    Dominique, tu n’est pas le seul.
    En 2009, je n’ai pas fait ma revendication de label dans les délais.
    Le responsable INAO, n’a pas voulu prendre sa décision lui-même. Il fallait faire un dossier pour qu’il puisse demander à ses supérieurs….. Je n’ai pas fait de dossier, je ne suis plus en AOP, et c’est tant mieux pour moi et tant pis pour les Vins de Savoie.(Petit retour de bâton pour ne pas avoir voulu représenter une 2 ème fois un échantillon de 2005 qui n’était pas prêt pour être dégusté, parce que ce MONSIEUR voulait venir faire son prélèvement le jour qui l’arrangeait)
    En 5 ans, on a détruit 50 ans de travail pour des appellations qui sont devenues désuètes maintenant. Il faut bien que Monsieur de Héricourt justifie son salaire, car sans les vignerons qui le font vivre ils va chercher un autre travail.
    Ne plies pas l’échine Dominique, car ils te chargeront encore plus. Continues à faire du bon vin, c’est ça notre métier.

  19. Marc écrit :

    bonjour,
    pour répondre a Ce Cyril, ce n’est plus un C mais un P comme Mensonge!?
    en effet moi qui me suit installé il y a dix ans , je découvre sans cesse les réglementations et leur conneries et leur lenteur, même les contrôleurs s’y perdent alors il faudrait embaucher des secrétaires pour nous et pour eux!! voila des emplois…
    Contrôlée mon œil oui, fais ce que tu veux dans ton coin et on te laisseras faire.
    c’est vrai qu’il sera difficile de faire changer les choses puisqu’elles vont en EMPIRANT ?…
    créons un collectif des vignerons qui veulent changer les choses, il existe déjà AVN mais il y a encore de la politique dans tout cela!!?
    avec Icone t’a pas le droit a l’erreur, où tu fais ce qu’il faut faire où on te raye de la carte et je crois que les pros de la chimie en bourgogne se frotte les mains, encore un gevrey ou un pommard bio qui n’aura pas l’appellation, preuve qu’on ne peut pas faire de vin naturel dans le coin!!?
    aller demander a Giboulot qu’est ce qu’il en pense? de l’appellation? et de ces vertus!
    moi je sais que c’est important pour vendre son vin mais si on peut le vendre sans l’aop, alors je le fais. car dans AOP, il y a chimie, mensonges, soufre, gout « typiques » pas bons, peux de news, archaïsme, enfin plein de mots pour vous dire que ce qu’il y a écrit sur la bouteille est une encyclopédie de mensonges;
    j’attends vos réactions…
    bravo Cyril vous avez bien fait votre travail, les vaches seront bien gardées et le lait bien pauvre en oligo-éléments, bonnes vacances aux Baléares…

  20. Dominique DERAIN écrit :

    Merci encore à vous tous qui écrivent, que j’ai rencontré le week-end
    dernier
    et tant pis pour les jeteurs de première pierre et donneur de leçon. Tout
    n’est pas une question de respect des lois des hommes, moi je respecte
    d’abord le mieux possible celles de la nature… Comme dit si bien Pépita dans ce
    raisonnement nous allons bientôt interdire aux femmes d’accoucher
    prématurément.
    Courage à tous et rendez vous si vous voulez le 24 février à Dijon pour
    soutenir Manu Giboulot. Pique-nique citoyen devant le tribunal de Dijon et le
    4 mars pour la même chose avec Olivier Cousin des infos doivent circuler dans
    tous les sens. La vie est une belle aventure il nous faut y participer. Dom
    d’rain

  21. Nathanaël Maillard écrit :

    Bonjour Dominique,

    si votre 2012 est aussi gracieux que votre 2009 goûté chez Roellinger début janvier, il restera pour moi avant d’être un Gevrey, on sacré bon vin comme on en redemande ! Et n’est-ce pas ce qui compte ?

    Au plaisir de vous re-rencontrer, n’ayant pas osé vous déranger à Saumur ce dimanche, je vous souhaite du courage, admire votre passion et nous sommes avec vous !

    Nathanaël.

  22. maika écrit :

    Je ne suis pas Chinoise sinon Japonaises et prête à collaborer avec un domaine qui produit le vin pour l’amour, pour le boire et non pour gagner l’argent, ce sera en Géorgie et pas en France où ce sens n’existe plus malheureusement.

  23. Philippe Martel écrit :

    A Monsieur Derain (d’acier…oui, je sais…) et serieusement, TENEZ BON!
    Je ne suis pas dans votre region ni en France(juste a cote: Geneve)mais de tout coeur avec vous et tous ceux qui pratique une viticulture et agriculture en accord avec le cosmos(sans blague).
    Comment pourriez vous faire afin de reunir les gens comme vous, creer une association qui pourrait faire masse contre ces technocrates enfermes dans leurs dogmes et certitudes, il y a surement un moyen et je souhaite de tout coeur que vous y parveniez. Bien a vous
    Philippe Martel
    Faite moi parvenir vos tarifs et je me ferai un devoir et un plaisir surtout de vous commander(j’ai aussi une adresse en France)quelques de ces « maudits » flacons .
    flacons

  24. claire scharschmidt écrit :

    Bonjour,
    j’ai cherché votre nom sur internet après la diffusion ce soir de « vino business » surFrance 3.
    Je partage complètement votre démarche byodinamique !Bravo , continuez.
    AOC ou pas, pouvez-vous m’envoyer vos tarifs, afin de partager avec une grande soeur amoureuse du pommard quelques bons verres de votre récolte !
    Amicalement,
    Claire

  25. Françoise Fischer écrit :

    Bonsoir, tout juste vino business sur fr3 terminé. Bravo pour la biodynamie ! J’ai déjà un fournisseur à Chinon, je serais intéressée par votre « catalogue » et vos tarifs. Je vous situais plutôt dans le bordelais, selon le reportage, mais tant mieux, je suis fan de très longue date de Gevrey ! Merci d’oeuvrer pour notre avenir et non pas pour les fonds de pension ! Tout mon soutien ! Vin-amicalement.

Laisser un commentaire